Madame Valérie Vieubled s'est endormie dans la paix du seigneur le 11 août dernier au terme de son courageux combat contre le cancer.

thumb Vieubled Valerie 024d3Professeur d'arts plastiques du collège et du lycée Saint-Charles depuis 2010 et professeur principal de 6° madame Vieubled était particulièrement appréciée des élèves et des familles. Dotée de solides compétences professionnelles madame Vieubled savait partager sa grande culture et son amour des arts. Elle menait chaque année les élèves de Terminale de l'option AP du BAC avec succès.

Ses élèves et ses collègues appréciaient tout particulièrement sa personnalité, sa sensibilité et son sens de la relation interpersonnelle. Indiscutablement madame Vieubled savait encourager. S'il lui arrivait de corriger parfois la raideur d’une ligne ou d'une attitude c'était toujours avec tact et sagesse, bienveillance et générosité. Elle faisait confiance et suscitait la confiance.

La famille et de nombreux proches, des amis, des collègues, des familles et des anciens élèves se sont rendus aux obsèques de madame Vieubled le lundi 19 août. Le père ignace, aumônier du Cours Saint-Charles, a eu des mots d'apaisement et souligné que nous pouvions prier pour madame Vieubled mais aussi avec elle.

Extrait de la liturgie :

PREMIÈRE LETTRE DE SAINT PAUL APÔTRE AUX CORINTHIENS

"J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.

J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien.

J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.

L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;

il ne fait rien d’inconvenant ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ;

il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;

il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.

L’amour ne passera jamais. Les prophéties seront dépassées, le don des langues cessera, la connaissance actuelle sera dépassée.

En effet, notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles.

Quand viendra l’achèvement, ce qui est partiel sera dépassé."

La direction du Cours Saint-Charles adresse à ses enfants Théophile et Philippine, jeunes anciens de Saint-Charles, et à son conjoint François, ses sincères condoléances ainsi que l'expression de son soutien dans l'épreuve et de sa prière.

Notre cœur est dans la peine mais notre foi dans la résurrection est encore plus forte.

Les messes de rentrée seront dites à l'intention de madame Vieubled et de sa famille. 

 

J’agis contre le cancer, je fais un don

Pour répondre à l'appel de la famille vous êtes invités à faire un don contre le cancer:https://www.gustaveroussy.fr/fr/content/hp-donner

Chacun de vos dons est un pas de plus vers la victoire contre le cancer. 66 % du montant de votre don sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de vos revenus imposables

Cours Saint Charles
24, rue des Grands Champs
45058 ORLEANS CEDEX 1
tel : 02. 38. 53. 13. 69
fax : 02. 38. 62. 31. 44