thumb coronavirus 2 68ce9

Dimanche 22 mars 2020, 16H40

Communiqué du Père Ignace, Aumônier

 

Chers jeunes élèves de Saint Charles, chères familles

Dans cette période étonnante et déstabilisante de confinement pour le bien de tous, je voudrai vous adresser quelques mots d’espérance à partir de cette citation de Saint Jean Bosco, le « père et maitre de la jeunesse » afin que vous puissiez tirer profit ce temps et de cette épreuve.

« Sois joyeux. Un saint triste et un triste saint. Sois aussi fidèle à tous tes devoirs c'est-à-dire fais bien ce que tu as à faire en classe, en recréation, à la maison.... Enfin, sois apôtre : va vers les autres »

Ces paroles ils les a donnés à un jeune enfant de 10 ans, voulant réaliser l’extraordinaire dans sa vie. Ce jeune, Dominique de son prénom, voulait changer le monde, ayant découvert la puissance de l’amour de Dieu pour lui et la force de la présence réelle du Christ à ses côtés, il expliqua à Saint Jean Bosco qu’il ne voulait pas être chrétien à moitié et lui présenta un programme de pénitence, de partage et de prière « topissime ». En réponse Saint Jean Bosco lui posa la question : « es-tu bien sûr que c’est Dieu qui te demande de faire tout cela ? » Par ces paroles il le renvoyait à sa propre liberté, fais-tu cela car c’est bon, ou bien pour que les autres puisses admirer ton excellence ?

Je vous renvoie à chacun cette même question : dans les conditions où nous sommes aujourd’hui quelle est ma place, qu’est-ce que Dieu attend de moi ?

C’est pourquoi Saint Jean-Bosco ajouta ces trois conseils pratiques qui me semble très utiles pour vous aujourd’hui.

SOIS JOYEUX. UN SAINT TRISTE ET UN TRISTE SAINT

La première chose est effectivement la joie, la joie provient de la gratitude, de cet état d’esprit où nous cherchons volontairement à regarder chaque jours les merveilles qui s’y passent, cela se travaille. Essayez chaque soirs d’écrire les 3 « kifs » du jour, les 3 moment qui se sont bien passés.

SOIS AUSSI FIDELE À TOUS TES DEVOIRS C'EST-À-DIRE FAIS BIEN CE QUE TU AS À FAIRE EN CLASSE, EN RECREATION, À LA MAISON…

Pour la classe c’est un peu cuit… pas tout à fait semble-t-il ? vous avez l’opportunité d’organiser vous-même l’acquisition du savoir, donc de votre liberté… mais n’oubliez pas le conseil de St Jean Bosco, il va jusqu’au bout : quand tu rigole, rigole, quand tu manges, mange, quand tu dors, dors, quand tu travailles, travailles….

ENFIN, SOIS APOTRE : VA VERS LES AUTRES »

Là aussi, soyez créatifs et inventifs, surprenez-nous, je vous donne l’exemple d’Aliénor, la fille d’une amie, qui avec ses cousins ont monté un projet génial pour les personnes isolées.

Je vous fais passer le lien, en deux mots : Ils sont en contact avec des EHPAD et en 5 jours, ils en sont à 1500 lettres qui seront distribuées ! Aller jeter un coup d’œil sur leur site c’est génial. https://aduryellow.wixsite.com/1lettre1sourire

Ils travaillent dessus depuis dimanche jour et nuit à 10 cousins en télétravail. Si vous pouvez faites un dessin écrivez une lettre, ou par vos frères et sœurs et amis pour une grand-mère ou un grand-père isolé👍☀ Si j ai bien compris il y a une réelle urgence à les soutenir en leur manifestant tout simplement de l’amour 💕 bcp d‘amour ❤🧡💛💚

Votre génération est sensationnelle! On a de la chance 🍀 merci la vie ☀☀☀☀😍👍

Ceci est un exemple, je suis certain que vous pouvez en inventer plein d’autres…

Pour terminer je vous mets ci-dessous un extrait de la lettre que le Pape vous a envoyé il y a quelques mois en octobre, afin que la puissante créativité et motivation des jeunes saints qui nous ont précédé puisse vous motiver… lisez en un chaque soir par exemple

Père Ignace


EXTRAIT DE L’EXHORATION DU PAPE FRANÇOIS AUX JEUNES : CHRISTUS VIVIT

50. « A travers la sainteté des jeunes, l’Eglise peut relancer son ardeur spirituelle et sa vigueur apostolique. Le baume de la sainteté engendrée par la bonté de la vie de tant de jeunes peut soigner les blessures de l’Eglise et du monde, en nous ramenant à la plénitude de l’amour à laquelle nous sommes appelés depuis toujours : les jeunes saints nous poussent à revenir à l’ardeur de l’Amour divin». Il y a des saints qui n’ont pas connu l’âge adulte et qui nous ont laissé le témoignage d’une autre manière de vivre la jeunesse. Souvenons-nous au moins de certains d’entre eux, de différentes époques de l’histoire, qui ont vécu la sainteté chacun à sa manière :

51. Au IIIèmesiècle, saint Sébastien était un jeune capitaine de la garde prétorienne. On raconte qu’il parlait du Christ partout et cherchait à convertir ses compagnons, jusqu’à ce qu’on lui demande de renoncer à sa foi. Comme il n’accepta pas, on fit pleuvoir sur lui une multitude de flèches, mais il survécut et continua à annoncer le Christ sans peur. En fin de compte, ils le flagellèrent à mort.

52. Saint François d’Assise était très jeune et rempli de rêves. Il a écouté l’appel de Jésus à être pauvre comme lui et à restaurer l’Eglise par son témoignage. Il renonça à tout avec joie et il est le saint de la fraternité universelle, le frère de tous, qui louait le Seigneur pour ses créatures. Il est mort en 1226.

53. Sainte Jeanne d’Arc est née en 1412. C’était une jeune paysanne qui, malgré son jeune âge, a lutté pour défendre la France contre les envahisseurs. Incomprise à cause de sa manière d’être et de vivre la foi, elle est morte sur le bûcher.

54. Le bienheureux André Phû Yên était un jeune vietnamien du XVIIèmesiècle. Il était catéchiste et aidait les missionnaires. Il a été emprisonné pour sa foi, et comme il ne voulait pas y renoncer, il a été assassiné. Il est mort en disant : « Jésus ».

55. Au cours du même siècle, sainte Kateri Tekakwitha, une jeune laïque native d’Amérique du Nord, a subi une persécution pour sa foi et a fui en marchant plus de trois cents kilomètres dans une épaisse forêt. Elle s’est consacrée à Dieu et elle est morte en disant : “Jésus, je t’aime !”.

56. Saint Dominique Savio offrait à Marie toutes ses souffrrances. Quand saint Jean Bosco lui apprit que la sainteté suppose qu’on soit toujours joyeux, il ouvrit son cœur à une joie contagieuse. Il cherchait à être proche de ses compagnons les plus marginalisés et malades. Il est mort en 1857 à quatorze ans, en disant : “Quelle merveille je vois !”.

57. Sainte Thérèse l’Enfant-Jésus est née en 1873. Elle parvint à entrer dans un couvent de carmélites, à quinze ans, en traversant beaucoup de difficultés. Elle a vécu la petite voie de la confiance totale en l’amour du Seigneur et s’est proposé de nourrir par sa prière le feu de l’amour qui anime l’Eglise.

58. Le bienheureux Ceferino Namuncurá était un jeune argentin, fils d’un important chef de peuples autochtones. Il parvint à devenir séminariste salésien, brûlant du désir de retourner dans sa tribu pour conduire les gens à Jésus-Christ. Il est mort en 1905.

59. Le bienheureux Isidore Bakanja était un laïc du Congo qui témoignait de sa foi. Il a été torturé longtemps pour avoir proposé le christianisme à d’autres jeunes. Il est mort en 1909 en pardonnant à son bourreau.

60. Le bienheureux Pier Giorgio Frassati, mort en 1925, était « un jeune d’une joie contagieuse, une joie qui dépassait les nombreuses difficultés de sa vie ».[22] Il disait qu’il essayait de répondre à l’amour de Jésus qu’il recevait dans la communion, en visitant et en aidant les pauvres.

61. Le bienheureux Marcel Callo était un jeune français mort en 1945. Il fut emprisonné en Autriche dans un camp de concentration, où il réconfortait dans la foi ses compagnons de captivité, au milieu de durs travaux.

62. La jeune bienheureuse Chiara Badano, morte en 1990, « fit l’expérience de la manière dont la souffrance peut être transfigurée par l’amour […] La clé de sa paix et de sa joie était sa pleine confiance dans le Seigneur, et l’acceptation de la maladie comme expression mystérieuse de sa volonté pour son bien et celui des autres ».[23]

63. Qu’eux tous, ainsi que beaucoup d’autres jeunes qui souvent ont vécu à fond l’Evangile dans le silence et dans l’anonymat, intercèdent pour l’Eglise afin qu’elle soit remplie de jeunes joyeux, courageux et engagés, qui offrent au monde de nouveaux témoignages de sainteté.

 

 

 

 

Mise à jour le 20 mars 2020 à 19H

Bonjour à tous,

Nous sommes vendredi , et il semble qu' un siècle s'est écoulé en une semaine, tant nous sommes dans un "temps différent". Le Conseil de Direction et toutes les équipes professionnelles et bénévoles espèrent que vous allez bien, ainsi que vos familles, c'est l'essentiel !

Un immense MERCI aux familles et à toute la communauté éducative: dès lundi, grâce à vous,  les écoliers, collégiens et lycéens ont pu être au travail, avec des cours, des méthodes, des liens etc

Nous recevons de nombreux remerciements de familles et d'élèves. Petits florilèges : 

"Nous vous souhaitons beaucoup de courage pour gérer la situation actuelle et profitons de ce mail pour vous remercier pour tout ce que vous avez mis en place si rapidement."

"Vous souhaitant beaucoup de courage pendant cette période difficile de pandémie et vous remerciant pour le suivi rigoureux de votre équipe".

" à titre personnel, je trouve vraiment remarquable la prise en charge par les professeurs du lycée - en 1ère et terminale pour mes enfants -  et je tiens à le souligner (mise en place immédiate et efficace ...) ! Donc vraiment merci.

"Merci aux équipes, on voit qu'un immense travail est réalisé"

"Le message de la psychologue est utile,  remerciez-là pour nous"

" je tiens à vous remercier pour votre accompagnement, votre soutien, et tout le temps que vous devez passer à préparer nos journées…"

"Mes remerciements s’adressent également à toute l’équipe d’enseignants et de Direction qui ne nous laissent pas désœuvrés, ni sans nouvelle,  avec nos enfants…(j’ai pour cela un bon point de comparaison avec ma belle fille collégienne à XXX où l’accompagnement est plus que limité)"

"Je vous remercie pour votre communication. Les enfants sont très contents de voir les courriers et les mots de leurs maîtresses respectives. Ce lien est très important dans leur routine à la maison."

Des inquiétudes aussi:

Des familles ont eu besoin d'être rassurées face à la charge importante - voir trop importante - de travail selon les classes et les jours. Chaque message a été adressé à l'interlocuteur de l'établissement compétent selon l'objet (pédagogie, connexion pronote, saturation des liens ). Toutes les situations sont traitées de manière individualisée. Les équipes sont très mobilisées. Nous espérons avoir répondu à vos questions.

Nous attirons votre attention sur quelques points de vigilance:

1. Les élèves ne peuvent pas êtres connectés non stop: connexions peu fluides dans certains lieux, ordinateur familial avec plusieurs enfants etc ..) sans compter les risques éducatifs d'une exposition trop longue aux écrans: Nous avons demandé aux enseignants de faire référence aux manuels quand cela est possible.

 2. Nous avons aussi recommandé aux enseignants de ne pas  être connectés non stop avec leurs élèves et leurs classes. Attention, il faut penser entrer dans un temps long. Il convient de préserver les élèves et les enseignants.    

3. Les élèves ne peuvent pas forcément imprimer et scanner . Les enseignants non plus d'ailleurs: deux conjoints en télétravail, enfants confinés etc.

4.  Nous ne recommandons pas les  rdv à heure fixe qui sont très difficiles (voir impossibles) à tenir pour certaines familles et dont le bénéfice n'est pas avéré. Nous imaginons aussi les contraintes auquelles doivent faire face les familles où il y a plusieurs enfants à raison de 11 à 15  professeurs (au collège et au lycée) par enfant, chacun demandant une façon de faire spécifique, voir une plateforme spécifique .

Pronote reste le media à privilégier au secondaire (+ Moodle au lycée)

5. Parents et enseignants, veillons  à ne pas surcharger les élèves ; Ils sont aujourd’hui volontaires, motivés, enthousiastes … qu’en sera-t-il dans 8 jours avec la fatigue, le stresss .. maintenons cet élan avec discernement et compréhension ! Corolaire: ne pas vous  surcharger aussi  (parents et enseignants).

Veillons donc à discerner "l'incontournable" du « plus ».

6. Enfin, concernant les évaluations :

En Terminale les DS sont transformés en Devoirs Maison

En Première, le DS du 4 avril est transformé en Devoir Maison

Dans les autres classes, des modalités diverses sont mises en oeuvre par les enseignants pour permettre aux élèves de vérifier leur compréhension et leur maîtrise.

 Une bonne nouvelle à partager:

Le classement de notre lycée , dans le classement du Figaro ! Premier du département ! Vraiment nous pouvons être fiers de nous ! Merci et bravo au élèves et aux enseignants de la Maternelle à la Terminale...sans oublier les familles! Pour rappel 1° académique et 44° lycée de France au classement Valeurs Actuelles.

SAINT-CHARLES 1er lycée du Loiret classement Le Figaro l'Etudiant 19 MARS 2020  

https://classement-lycees.etudiant.lefigaro.fr/recherche/?lycee=saint+charles+&ville=orleans

Les inscriptions du collège (création d'une nouvelle 6° cette année) et du lycée sont encore ouvertes: parlez-en autour de vous. Les rendez-vous ont lieu à distance par téléphone, skype etc

 Et d’autres beaux projets naissent pour garder liens amicaux , liens spirituels ...

    • des temps de prières partagés, préparés par les élèves , RDV les lundi, jeudi et vendredi à 9H, avec prière mise en ligne sur le blog de la pastorale.

http://pastostcharles.eklablog.com/

Prenez bien soin de vous et de ceux qui vous sont chers (restez chez vous …)

 Bon week end

 Le Conseil de Direction

 

 

 FLASH Info COURS SAINT-CHARLES

 

 SAINT-CHARLES 1er lycée du Loiret  (Classement Le Figaro l'Etudiant 18 mars 2020)

 Lycée SAINT-CHARLES :  1° académique et 44° France (Classement Valeurs Actuelles )

 

 Suite à l'ouverture d'une nouvelle classe de 6° cette année nous avons des places disponibles pour la rentrée prochaine

Inscriptions dès maintenant: RDV par téléphone

Par mail ou par téléphone auprès du secrétariat de direction, Mme Pascale GAI: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; 02 38 53 13 69

 

 Mise à jour le jeudi 19 mars à 22H30

Communiqué des évêques de France:

 

L’ensemble des évêques de France invite les Français à un geste commun le mercredi 25 mars prochain. Les catholiques lui donneront une signification particulière en raison de la fête de l’Annonciation, mais tout le monde peut s’y joindre : déposer une bougie sur sa fenêtre au moment où les cloches sonneront sera une marque de communion de pensée et de prière avec les défunts, les malades et leurs proches, avec tous les soignants et tous ceux qui rendent possible la vie de notre pays. Ce sera aussi l’expression de notre désir que la sortie de l’épidémie nous trouve plus déterminés aux changements de mode de vie que nous savons nécessaires depuis des années. Nous, catholiques, demanderons en même temps à la Vierge Marie de remplir nos cœurs de foi, d’espérance et de charité en ces temps et de nous obtenir la grâce de l’Esprit-Saint pour que nous sachions trouver les gestes nécessaires.

Mgr Éric de Moulins-Beaufort
Archevêque de Reims
Président de la Conférence des évêques de France


Notre pays, avec de nombreux autres, traverse une grande épreuve. Le chef de l’État nous appelle à laisser de côté nos divisions et à vivre ce temps dans la fraternité. C’est pourquoi nous avons voulu que ce message destiné en premier lieu aux catholiques s’adresse aussi à tous nos concitoyens sans distinction. 

Nous le faisons dans un esprit d’humilité, mais avec la certitude que la foi chrétienne a une mission spécifique dans ce monde et qu’elle ne doit pas s’y dérober. Nous pensons aussi à tous ceux et celles qui partagent avec nous la foi en Dieu et la conviction qu’Il accompagne notre vie. Nous pensons enfin à tous ceux et celles qui ne croient pas mais souhaitent que la solidarité et l’esprit de service s’accroissent entre les hommes. 

À tous, nous disons notre désir que notre communauté nationale sorte grandie de cette épreuve. Depuis bien des années déjà notre humanité a l’intuition qu’elle doit changer radicalement sa manière de vivre. La crise écologique nous le rappelle sans cesse, mais la détermination a fait largement défaut jusqu’ici pour prendre ensemble les décisions qui s’imposent et pour s’y tenir. Osons le dire, l’égoïsme, l’individualisme, la recherche du profit, le consumérisme outrancier mettent à mal notre solidarité. Nous avons le droit d’espérer que ce que nous vivons en ce moment convaincra le plus grand nombre, qu’il ne faut plus différer les changements qui s’imposent : alors, ce drame porteur d’angoisse n’aura pas été traversé en vain. 

Le mercredi 25 mars, à 19h30 

Un peu partout en France, les cloches de toutes les églises sonneront pendant dix minutes, non pour appeler les fidèles à s’y rendre, mais pour manifester notre fraternité et notre espoir commun. 

Elles sonneront comme elles ont sonné aux grandes heures de notre histoire, la Libération par exemple. En réponse à ce signe d’espoir, nous invitons tous ceux qui le voudront à allumer des bougies à leur fenêtre. Ce geste, qui est de tradition dans la ville de Lyon, est un signe d’espérance qui transcende les convictions particulières : celui de la lumière qui brille dans les ténèbres ! 

CE QUI SUIT S’ADRESSE MAINTENANT AUX CATHOLIQUES.

Mercredi 25 mars, nous fêterons l’Annonciation du Seigneur. Elle eut lieu à Nazareth, chez une jeune fille, Marie. Dans sa maison, le Ciel rencontre la terre ; dans sa maison, le salut du monde est conçu ; dans sa maison, une joie nouvelle apparaît, la joie de l’Évangile, une joie pour le monde: «Car rien n’est impossible à Dieu» (Lc 1, 37).

Cette année, sans l’avoir voulu, nous fêterons l’Annonciation, confinés, dans nos maisons ! Pouvons-nous célébrer cette fête plus en vérité, plus intensément, plus en communion?

Quand les cloches sonneront, le 25 mars, à 19h30, que chaque disciple de Jésus, dans sa maison, ouvre sa Bible (ou son ordinateur) et lise, seul ou en famille, le récit de l’Annonciation, dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre 1, versets 26 à 38.

Et qu’au même moment chaque maison allume une ou plusieurs bougies, à sa fenêtre, pour dire son espérance et conforter celle de ses voisins.

Nous prierons en communion par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie en nous unissant au chapelet récité, à Lourdes, chaque jour à 15h30. Nous demanderons à Marie de nous protéger et de nous aider à mieux accueillir Jésus dans nos maisons, dans nos cœurs, dans nos vies comme elle l’a fait elle-même pour nous: «Que tout m’advienne selon ta parole» (Lc 1, 38) – [1re dizaine].

Nous confierons à Marie qui devient Mère du Sauveur et qui deviendra notre Mère, nos frères et sœurs malades, nos frères et sœurs soignants, notre communauté humaine éprouvée. Nous lui dirons que nous voulons les aimer comme nous aimons Jésus, «le fruit béni de ses entrailles» (cf. Lc 1, 42), Lui qui a pris sur lui nos souffrances et nos péchés [2e dizaine].

Nous pourrons aussi confier nos craintes et nos doutes à celle qui fut toute bouleversée et s’interrogea: «Comment cela va-t-il se faire?» (Lc 1, 34). La peur d’une vie remise à Dieu, différente de celle dont nous rêvons, rejoint la peur de la mort. Marie la connaît de l’intérieur et nous pouvons lui dire sans cesse: «Prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort», comme l’Église nous l’a appris [3e dizaine].

Enfin, poussés par l’Esprit, nous pourrons dire à Jésus: «Guéris-nous !» Nous ne savons pas quelle sera la réponse sinon que, dans quelques jours, nous fêterons la passion, la mort et la résurrection de Jésus, le premier-né d’une multitude de frères qu’il fait entrer dans la vie de Dieu [4e dizaine.]

[5e dizaine avec intentions particulières].

Ouvrir sa fenêtre, allumer une bougie est un geste de communion que nous voulons offrir à toute la nation pour qu’elle rende hommage aux défunts, victimes du Covid-19, et aussi à ceux qui donnent de l’espoir, soignants, autorités mais aussi famille, amis, voisins.

C’est pourquoi nous vous demandons de relayer ce message très largement autour de vous, par tous les moyens autorisés à votre disposition !

 

 

Communiqué de la direction du 17 mars 2020 à 9H30

 

Suite aux mesures gouvernementales nous informons les familles des dispositions retenues par le Cours Saint-Charles pour assurer la sécurité des personnes tout en maintenant la continuité éducative :

Restriction drastique de la présence des personnes physiques sur les sites scolaires :

  1. Tous les sites sont fermés à l’accueil du public jusqu’à nouvel ordre

  2. Les activités pédagogiques :

  • Déploiement de l’ensemble du dispositif en travail distancié

  • Collège et lycée :

    Tenue des conseils de classe en travail distancié

    Mise à disposition des bulletins trimestriels sur Pronotes (un mail avertira les familles)

  1. Maintien des services supports indispensables à l’activité : informatique, secrétariat, comptabilité

La communication avec l’établissement :

Pour les familles, administrations et fournisseurs :

  • Ne pas laisser de message sur les messageries des standards

  • Les directions de chaque site sont joignables par mail aux adresses habituelles

  • Chaque mail fera l’objet d’un traitement personnalisé aux horaires de bureau, dans les délais les plus brefs

             Pour les élèves :

  • Grâce au plan de continuité pédagogique chaque élève est en contact avec les enseignants selon les procédures qui ont été adressées aux familles

L’établissement recommande aux parents et aux élèves la stricte application des mesures sanitaires. Cette contribution à l’effort commun est indispensable et parfaitement conforme aux valeurs éducatives, chrétiennes et citoyennes du Cours Saint-Charles.

La communauté des personnels de Saint-Charles s’unie par la pensée et par la prière aux parents et aux jeunes ainsi qu’à tous les membres de vos familles, notamment les plus fragiles.

Le Conseil de Direction vous assure de sa mobilisation.

F LE NALIO, chef d’établissement coordinateur                  C DUPONT, chef d’établissement de l’Ecole

P PERROT, directrice-ajointe lycée                                         D FOURNIER, directrice des langues anglaises

A FORGEOT, intendant                                                              P GAI, secrétaire de direction

 

 

 

 

Mise à jour le 16 mars à 14H45 : 2 communiqués ci-dessous

 

 

1) Pour toutes les familles du Cours Saint-Charles

2) Pour les familles du collège (continuité pédagogique)

Ces deux communiqués sont adressés aux familles par mail



1) Pour toutes les familles du Cours Saint-Charles

Mesdames, Messieurs,

Chers parents,

L’équipe de direction élargie s’est réunie dès le 9 mars, suite aux annonces de confinements pour certains élèves et membres des équipes. Depuis les conditions de restriction se sont renforcées : fermeture des établissements et annonce probable de mesure plus restrictives par le chef de l’Etat dans les heures qui viennent. La présidente d’APEL et le président de l’OGEC sont sollicités à chaque étape importante de la crise. Nous tenons à les en remercier vivement.   

Les services de Saint-Charles sont parfaitement mobilisés, y compris le week-end et en soirée pour accompagner les mesures sanitaires et les dispositifs de continuité pédagogiques à l’école, au collège et au lycée. Ces modalités sont différentes selon les cycles. Nous apportons une attention particulière en tenant compte des charges d’organisation dans les familles. Nous veillons aussi à ce que ce travail soit ni trop important ni trop léger de manière à poursuivre la progression pédagogique sans stress. Nous serons très attentifs aux élèves à besoins particuliers. Par exemple les élèves bénéficiant d’un aménagement de scolarité (par exemple le 1/3 temps) en auront le bénéfice tout au long de cette scolarité « hors les murs »

Les équipes pédagogiques des classes à examens  - DNB et BAC - sont particulièrement attentives à ce que les contenus et les moyens mis à disposition soient adaptés. Les élèves devant passer des examens ne doivent pas être en souci avec cela. L’Education Nationale tiendra compte de la situation et adoptera des mesures en faveur de leur réussite afin qu’aucun ne soit pénalisé par la situation. J’ai organisé ce matin, une réunion concernant les contenus de l’oral du DNB. Des informations vous parviendront dans les prochains jours. Pour tous les examens officiels de Cambridge, nous vous tiendrons informés des dispositions prises par le Greta de Tours dès que possible.

   

Les adultes continueront à assurer la continuité pédagogique et administrative des établissements selon des modalités qui seront mises en place progressivement. Ainsi, nos accueils téléphoniques sont toujours disponibles.

Certains nous ont déjà adressé des demandes de remboursement. C’est prématuré à ce stade. Toutefois, nous étudierons la question des frais variables en fonction de la durée du dispositif et les réponses ne seront apportées qu’à l’issue de la période à durée indéterminée. En effet, l’activité pédagogique y compris l’ASB continue, l’activité support également.

Nous serons particulièrement attentifs aux situations liées aux études du soir, à la garderie des plus jeunes et à la restauration. Une régularisation de la facturation (sous forme d’avoir) sera réalisée à la fin de la période de fermeture imposée à l’établissement, pour tenir compte de la réalité des prestations assurées aux familles.

  

…/…

Pour ce qui est de la continuité pédagogique, vous avez été informé par les différentes directions des modalités misent en œuvre.

Pour ce qui est des stages en entreprises (3° et 2de), nous ne pouvons pas encore répondre avec certitude quant au maintien ou non à ce stade de la crise.

  

Au fur et à mesure de l’évolution de la situation, nous aurons l’occasion de revenir vers vous pour vous tenir informés. Nous restons à votre écoute.

Veuillez recevoir ici, Mesdames, Messieurs,  l’assurance de notre entier dévouement.

                                                                                  Frédéric LE NALIO

                                                                                       Chef d’établissement Coordinateur

2) Pour les familles du collège (continuité pédagogique)

Concerne : parents du collège / continuité pédagogique

Madame, Monsieur,

Chers parents,

 Je reviens vers vous pour vous confirmer les éléments mis à disposition pour assurer la continuité pédagogique

     L’agenda Pronote est le lien officiel avec nos élèves. Rien de changé de ce côté : les enseignants y donnent le travail à faire :

TRES IMPORTANT :

1.    Je recommande de fonctionner type « agenda » : éléments de cours + « leçon pages X et Y, exercices page Z pour le XX /XX »

2.     Pour le collège nous ne recommandons pas actuellement la mise en place de « classes virtuelles » avec R.V. avec les élèves à heure fixe.

3.    Par contre les enseignants peuvent mettre des liens vidéos, c’est très facile à utiliser.

Il est conseillé aux enseignants de ne pas multiplier les canaux de communication. La ressource du manuel scolaire est à privilégier.

Par ailleurs, le Rectorat met en place « Ma classe à la maison » (C.N.E.D.) 

Les familles peuvent choisir de l’utiliser (facultatif) pour les élèves particulièrement curieux :

https://www.ac-orleans-tours.fr/pedagogie_action_educative/continuite_pedagogique/

« Ma classe à la maison » C.N.E.D. est « en plus » éventuellement, ponctuellement et à la libre appréciation des familles, dans l’intérêt des élèves. Il ne convient pas de surcharger les élèves alors même qu’ils n’ont plus le cadre de la classe et la présence des enseignants.

Le contexte de la crise sanitaire est anxiogène, des parents sont inquiets, certains laisseront les jeunes seuls au domicile.

J’ai aussi demandé aux enseignants de penser aux parents qui ont plusieurs enfants et parfois dans deux, voire trois établissements différents pour permettre les adaptations indispensables. 

Mise en quatorzaine :

A ce jour les classes de 6°4 et 4°2 et les enseignants de ces deux classes sont en quatorzaine. Chaque famille concernée a été destinataire d’un mail.

Garderie pour les enfants des personnels de santé à partir de lundi 16 mars:

Votre contact pour les garderies : Mme Ringot, CPE

CPE Collège St Charles Orléans <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.>;

Les conseils de classe :

Le planning modifié des conseils de classe a été transmis aux parents correspondants.

Les conseils de classe se tiendront même en l’absence des parents correspondants. Merci de votre compréhension.

Merci aux parents correspondants de transmettre leurs éléments au professeur principal ou au secrétariat du collège qui transmettra :

Christina ROUILLON <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.>;

Nous serons très attentifs comme toujours aux situations des élèves à besoins particuliers.



Transmission des bulletins trimestriels aux familles :

Les bulletins trimestriels seront mis en ligne sur Pronote et téléchargeables. 

     

Cette crise sera longue et nous devons nous mettre dans un état d’esprit de « temps long ». La coopération entre nous sera à inventer même à distance.

Merci de consulter le site internet afin de prendre connaissance de ce que nous mettons en ligne pour les familles.

http://www.stcharles-orleans.com/toutes-les-breves/985-information-coronavirusn-cliquez-ici.html

  

Je vous remercie beaucoup de votre mobilisation qui prépare déjà les bonnes conditions de ré-accueil des élèves le moment venu.

Je vous souhaite bon courage et surtout je formule des vœux de bonne santé pour vous-même et toutes vos familles. Que personne ne reste ou ne se sente isolé !

Je me tiens à votre parfaite disposition par mail ou par téléphone.

Très cordialement,

Frédéric LE NALIO,

Chef d’établissement